En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA

Programme « Pesticides » - Evaluation et réduction des risques liés à l’utilisation de pesticides.

CEREMEL

Changements d'échelle et évaluation du risque écotoxicologique de mélanges entre substances actives herbicides et adjuvant

   

Télécharger la fiche de présentation du colloque de restitution finale

Télécharger le rapport final

Citation : Lagadic L., Coutellec M.-A., Gorzerino C., Heydorff M., Lefeuvre-Orfila L., Russo J., Azam D., Ollitrault M., Quemeneur A., Cravedi J.-P., Delous G., Hillenweck A., Porcher J.-M., Sanchez W., Cossu-Leguille C., Denoyelles R., Giamberini L., Guerlet E., Vasseur P., Coeurdassier M., Vaufleury A. (de), 2007. Changements d’échelle et évaluation du risque écotoxicologique de mélanges entre substances actives herbicides et adjuvant (CEREMEL), rapport final, programme Pesticides (APR 2002), 78 p.

   

Coordination scientifique

Laurence LAGADIC – INRA, UMR Écologie et santé des écosystèmes (ESE)

   

Résumé

L’objectif général du programme de recherche consiste à caractériser les éléments individuels et populationnels précoces de la réponse d’animaux aquatiques (un mollusque gastéropode, la lymnée des étangs, et un poisson téléostéen, l’épinoche à trois épines) à l’exposition à des mélanges extemporanés entre herbicide et adjuvant. Les effets sur les individus sont évalués à partir de mesures de paramètres biochimiques (biomarqueurs) et physiologiques (traits d’histoire de vie caractérisant les performances des adultes en termes de croissance et de reproduction) ; les effets sur les populations sont estimés sur la base des performances précoces de la descendance de géniteurs exposés aux xénobiotiques. Les herbicides choisis sont le fomesafen (famille des diphényl-éthers) et le diquat (famille des bipyridyles), deux composés connus pour leurs effets peroxydants, dont l’emploi en agriculture requiert l’association avec un adjuvant de pulvérisation tensioactif à base de nonylphénols polyéthoxylés, l’Agral® 90. Les expositions sont réalisées en laboratoire, dans deux types de systèmes aquatiques expérimentaux: bioessais monospécifiques et microcosmes.

L’application des résultats du programme de recherche a pour but :

• de développer des outils de diagnostic, et éventuellement de prévision, des effets biologiques utilisables pour l’évaluation du risque écotoxicologique. Il s’agit en premier lieu de définir des méthodes et d’acquérir des savoir-faire permettant la mise en oeuvre et l’emploi, dans différents contextes expérimentaux (bioessais et microcosmes), de critères d’évaluation des effets sublétaux (biomarqueurs et traits d’histoire de vie) des pesticides sur les organismes aquatiques;

• d'identifier la nature des interactions entre les deux types de produits entrant dans la composition de mélanges herbicide-adjuvant de pulvérisation. Les effets de ce type de mélange sont très peu étudiés alors que c’est le plus souvent sous cette forme que les pesticides sont introduits dans l’environnement. Les mélanges fomesafen-Agral et diquat-Agral représentent des exemples types de mélanges de xénobiotiques susceptibles de contaminer les milieux aquatiques dans des situations réelles d’emploi en agriculture;

• de consolider la démarche d’évaluation du risque a priori en confrontant les résultats des bioessais monospécifiques à ceux obtenus dans des systèmes biologiques intégrés (microcosmes et mésocosmes) permettant les interactions entre organismes.